Burundi : Le MI-RPD expose son point de vue à l'Assemblée nationale sur la recrudescence de la violence armée

Version imprimableEnvoyer par email

Ce 4 avril 2012, une délégation du MI-RPD, association membre du RAFAL basée à Gitega (Burundi), a été reçue par la première Vice-Présidente de l'Assemblée nationale, Mme Modeste Karerwa. La délégation, conduite par son coordinateur national, Jean Claude Sinzinkayo, a pu exposer son analyse sur la recrudescence de la violence armée actuellement constatée au Burundi. Parmi les facteurs favorisant cette violence, on peut notamment relever la persistance de groupes rebelles, les conditions économiques de plus en plus difficiles, la dégradation des sols et du climat, la possession illégale d'armes par des groupes officiels et non-officiels, et l'absence de loi concernant la remise des armes.

Attentive à cet exposé, la première Vice-Présidente de l'Assemblée a vivement apprécié la contribution du MI-RPD et assuré qu'elle transmettrait ces préoccupations au Président de l'Assemblée. Elle s'est engagée à soutenir personnellement les efforts de l'association, notamment en participant à une conférence débat que le MI-RPD devrait prochainement organiser sur la problématique de la sécurité, à destination des principaux acteurs étatiques et non-étatiques, avec le soutien du GRIP.