Burundi : Tueurs et victimes sont autant Tutsis que Hutus

Version imprimableEnvoyer par email

A son tour, le Mécanisme pour l'initiative de la recherche de la paix et du développement (MI-RPD) s’élève contre l’assimilation des événements au Burundi à un début de génocide. Dans un communiqué, le MI-RPD constate que les dirigeants burundais et ceux qui ordonnent la répression sont autant Tutsis que Hutus, de même que les opposants au 3ème mandat du président Nkurunziza. Il s’agirait donc pour cette association burundaise d’un conflit purement politique.

Pour favoriser une issue à la crise actuelle, le MI-RPD propose un dialogue inclusif qui discuterait du respect des Accords d’Arusha, de la mise en place d’un gouvernement de transition et de la restructuration de l’armée et de la police.