RAFAL : deux nouveaux adhérents de la région des Grands Lacs

Version imprimableEnvoyer par email
Séance de sensibilisation contre la "justice populaire" organisée par le GRAPI à Bunia

Le RAFAL accueille deux nouveaux membres, originaires de deux pays voisins. Il s’agit tout d’abord du Centre pour la Paix, la Gouvernance démocratique et le Développement (CPDG), basé à Kigali et dirigé par un chercheur et ancien haut responsable politique rwandais. Se défnissant comme un centre de recherche et d’expertise, le CPDG a pour but de générer de la connaissance et renforcer la capacité des citoyens à influencer les choix politiques pour la promotion de la paix, la sécurité, la gouvernance démocratique et le développement en Afrique centrale et orientale.

Le Groupe de recherche et action pour la paix intégrale (GRAPI) est, quant à lui, basé à Bunia, chef-lieu de la nouvelle province de l’Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo. Ses buts sont de promouvoir la sécurité communautaire et la paix, la démocratie, la bonne gouvernance, la culture de la citoyenneté, le savoir pour un développement intégral. Ses domaines d’action sont la recherche, la formation et le renforcement des capacités, l’auto-prise en charge et la promotion des droits et de valeurs humaines.µ

Photo : Séance de sensibilisation contre la "justice populaire" organisée par le GRAPI à Bunia