Appui de l'UNREC au marquage et à l'enregistrement des armes en Afrique de l'Ouest

Version imprimableEnvoyer par email

La fabrication et le commerce illicites des armes légères et de petit calibre (ALPC) ainsi que leur circulation incontrôlée engendrent une série de conséquences néfastes et constituent une menace grave pour la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest.

Ces derniers mois, le Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) a fourni un appui technique aux gouvernements du Burkina Faso, du Libéria, du Mali, du Niger et du Togo pour le traçage rapide et fiable des ALPC.

Ces activités s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des différents engagements auxquels ces Etats ont souscrit en matière de lutte contre la prolifération des ALPC, à savoir notamment la Convention de la CEDEAO sur les ALPC, leurs munitions et autres matériels connexes, le Programme d’Action des Nations-Unies sur les ALPC (PoA), l’Instrument international de traçage et le Traité sur le commerce des armes (TCA).

Plus d'information sur le site de l'UNREC.