Plus de 80 000 kalachnikovs dans le Sahel

Version imprimableEnvoyer par email

Le coordinateur régional de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour l’Afrique de l’Ouest, Jacques Ndour, a attiré l’attention au début du mois de décembre sur l’ampleur du trafic d’armes et le nombre de fusils automatiques en circulation en Afrique de l’Ouest. M. Ndour a souligné notamment la présence de plus de 80 000 kalachnikovs en circulation dans le Sahel et le rôle stratégique de cette zone dans les trafics d’armes. Cette prolifération d’armes serait « due à la naissance de foyers de tensions un peu partout comme au Mali, au Nigeria, au Niger et surtout en Libye », explique M. Ndour avant de spécifier que « tout est parti de la déstabilisation de la Libye qui est devenue une plaque tournante du trafic […] avec une présence accrue de djihadistes ».

L’expert onusien a aussi fait état d’un développement accru de la fabrication d’armes artisanales dans des pays comme le Nigéria, le Mali et le Burkina Faso.

Source : Agence de presse sénégalaise.