La CEPGL, terre de guerres et de conflits : qui administrera le remède ?

Version imprimableEnvoyer par email

L’association rwandaise Alarm Ministries nous a fait parvenir une intéressante réflexion, rédigée par son directeur exécutif, Freddy Bisetsa, sur le rôle que les jeunes et les femmes pourraient et devraient tenir dans la revitalisation de la Communauté économique des Pays des Grands Lacs (CEPGL), organisation regroupant la RDC, le Burundi et le Rwanda. 
Il est en effet frappant de constater que les jeunes et les femmes, principales victimes des guerres dans la sous-région, n’ont guère leur mot à dire dans la prévention et la résolution des conflits qui ensanglantent depuis des décennies ces pays. L’auteur plaide donc, notamment, pour une éducation équitable et de qualité de la jeunesse, ainsi que pour le renforcement des capacités des femmes leaders, leur formation et le soutien à leurs initiatives de participation dans les instances de décision, d’arbitrage et de négociation.