Le MI-RPD en mission en Afrique de l’Est

Version imprimableEnvoyer par email

Dans le cadre de la réalisation d’une étude sur l’impact des organisations étatiques et non étatiques œuvrant dans le domaine de la réduction de la violence armée dans la Région des Grands Lacs et les pays limitrophes, le Directeur exécutif du MI-RPD, Jean Claude Sinzinkayo, a effectué une mission de travail du 15 au 25 février 2014 au Kenya, en Tanzanie, au Rwanda et en Ouganda.

Il a ainsi rencontré le Professeur Théoneste Mutsindashaka, Secrétaire exécutif du Centre régional sur les armes légères (RECSA) ayant son siège à Nairobi et chargé de l’application du Protocole de Nairobi dans la sous-région, ainsi que des responsables des  réseaux de la  société civile se consacrant à la lutte contre la prolifération des armes légères  et de petit calibre dans les quatre pays visités. 

Selon le rapport de mission, accessible à partir de la fiche de membre du MIRPD, les échanges ont  été fructueux. Ils se  sont notamment focalisés sur le manque de moyens de la société  civile pour contribuer à lutter plus efficacement contre la prolifération des ALPC, la diminution des acteurs impliqués (la mise en veilleuse d’IANSA étant vivement regrettée) et le manque de communication entre autorités nationales et la  société civile. Parmi les demandes du MI-RPD au RECSA, signalons la demande d’un appui afin de favoriser la participation de  représentants de la société  civile à la prochaine réunion biennale de l’ONU sur le commerce illicite des ALPC.

Photo :  Le représentant du MI-RPD reçu au RECSA (Nairobi)