Entants-soldats : des sanctions U.S. contre Kigali ?

Version imprimableEnvoyer par email

Les Etats-Unis ont annoncé, le 3 octobre, qu'ils avaient pris des sanctions contre le Rwanda pour des cas de recrutement d'enfants-soldats liés à la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) en République démocratique du Congo (RDC), que Kigali est accusé de soutenir.
"Nous venons d'annoncer une loi sur la protection des enfants-soldats. Des pays, parmi lesquels le Rwanda, font l'objet de sanctions sous le régime de cette loi", a indiqué la nouvelle secrétaire d'Etat adjointe pour l'Afrique, Linda Thomas-Greenfield. Elle n'a ni précisé de quand datait cette loi, ni quelles étaient les sanctions prises contre Kigali. Elle a cependant admis que l’affaire était liée au M23 et que "nous continuerons d'en discuter avec le gouvernement rwandais".
Longtemps un allié inconditionnel du gouvernement rwandais, Washington a commencé à s’en distancer après que l’ONU ait, en juin 2012, avancé des preuves du soutien de Kigali aux rebelles du M23. (d'après Le Monde, Paris)