Nord-Kivu : plus de 2500 viols en 6 mois !

Version imprimableEnvoyer par email

Plus de deux mille cinq cents personnes, dont 30 % d’enfants, ont été violées entre janvier et juin 2012 dans la seule province du Nord-Kivu (RDC), selon le rapport de l’ONG Heal Africa présenté le 10 septembre à Kinshasa. L’association, qui gère un des principaux hôpitaux de Goma, relève que les victimes sont de plus en plus jeunes et que les auteurs de ces viols sont de plus en plus souvent des civils.

Cette dernière constatation est à mettre en parallèle avec l’étude réalisée par le BICC et le GRIP en 2009 dans l’est de la RDC. En effet, la cartographie des viols rapportés par la population ne cadrait pas avec la conflictualité des divers territoires étudiés, ni avec la présence d’unités militaires ou de  groupes armés. Ceci laissait augurer qu’un nombre significatif de viols était commis par des civils, ce que vient malheureusement de confirmer le rapport de Heal  Africa.

Voir à ce sujet :

-  la dépêche de Radio Okapi annonçant la présentation du rapport de Heal Africa :

- l'étude sur la perception de l’insécurité et les armes légères dans l’est de la RDC, à télécharger sur le site du GRIP.