Femmes unies pour la paix dans la région des Grands lacs

Version imprimableEnvoyer par email
FUP/GL
Adresse

Adresse postale : B.P. 19, Bujumbura, Burundi

Siège social : Avenue Dorsal, Commune de Cibitoke, Bujumbura

Téléphone
+ 257 79 484 095
Responsables et personnel

Responsables

NTAKARUTIMANA Florence : Représentante Légale

NTAKIRUTIMANA Emmanuel : Représentant Légal Suppléant

INAMAHORO Priscilla : Secrétaire générale

MBERU Lydie : Trésorière nationale

NDAYIZEYE Charles : Coordinateur national

NDAYIRAGIJE Dieudonné : Chargé de la sécurité et de la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre et les engins non explosés

NAHIMANA Françoise : Chargée de la lutte contre le SIDA et de la promotion des droits de l’homme

NAHINDAVYI Yvette : Coordinatrice des activités pour la paix et l’encadrement des femmes

 

Nombre de membres : 108 (au 1er juillet 2010)

 

Nombre de membres du personnel : 19 bénévoles et 3 permanents

Historique

Femmes unies pour la Paix dans la région des Grands lacs, « FUP/GL » en sigle, est une association sans but lucratif agréée par l’Ordonnance ministérielle n° 530/972 du 22/09/2008.

Créée en 2000 par un groupe de gens de toutes les communes de la Province de Bujumbura et de toutes composantes ethniques, FUP/GL s’est développée dans un contexte particulier, celui de la guerre dans la région des Grands Lacs africains.

FUP/GL œuvre au rapprochement des femmes séparées et affectées par la guerre à travers un processus de réconciliation, pour une collaboration pacifique entre personnes potentiellement en conflit. Suite aux cris d’alarme de la population bénéficiaire, deux programmes ont été mis en place : un programme de réinsertion socio-économique de la population affectée par la guerre et un programme de lutte contre les armes légères.

Buts et domaines d'actions

Le but de FUP/GL est de réunir et orienter les efforts des femmes pour l’instauration et le maintien de la paix durable dans la sous-région des Grands Lacs africains.

Activités

Localisation des activités : Bujumbura et Bubanza

 

Activités passées :

  • Organisation de sensibilisation de la population et cadres de dialogue sur le processus de négociation communautaire pour une cohabitation pacifique entre les personnes potentiellement en conflit.
  • Facilitation et organisation d’activités socioculturelles : séminaire de formation et de sensibilisation sur les méfaits des armes légères et de petit calibre
  • Sensibilisation des jeunes à la violence sexuelle à l’aide d’une arme à feu ; organisation de tournées trimestrielles de sensibilisation dans les ménages contre la prolifération des armes et leur mauvais usage en milieu rural victime de la guerre ;
  • Encadrement des jeunes anciens combattants contre la violence, la pauvreté et le VIH/SIDA en milieu rural victime de la guerre ;
  • Plaidoyer pour la promotion socio-économique de la jeunesse désœuvrée en zone post-conflit armé ;
  • Collaboration avec le gouvernement dans le processus de désarmement de la population civile.

 

Activités courantes :

  • Collecte et dissémination d’informations sur la prolifération des armes ;
  • Prévention et lutte, en vue de leur éradication, contre les comportements humiliants qui portent atteinte à la dignité de la personne humaine et spécialement de la femme ;
  • Assistance matérielle et psychologique aux femmes traumatisées et aux orphelins du VIH/SIDA ;
  • Publication mensuelle d’un bulletin de sensibilisation, ECHO FUP/GL, sur les effets des transferts irresponsables d’armes.

 

Projets :

  • Création d’un système de micro-financement pour démontrer que les populations pauvres et marginalisées peuvent trouver une solution au problème d’accès au financement,
  • Intégration transversale du VIH/SIDA, du droit de la personne humaine et du genre
  • Organisation d’une vaste campagne médiatique sur la lutte contre la publicité pour les armes à feu, notamment les jouets représentant des armes à feu.
Publications
  • Bulletin occasionnel d’information et de sensibilisation, ECHO FUP ;
  • Communiqués de presse ;
  • Rapport d’activités réalisées en adressé au Ministère de l’Intérieur et du Développement de la République.
Affiliations et collaborations

Au niveau national, FUP/GL est :

  • Membre fondateur de l’Initiative de la société civile pour appuyer le désarmement (ISCAD) ;
  • Partenaire de la Commission pour le Désarmement de la population Civile et de lutte contre les Armes Légères ;
  • Membre fondateur de la Coalition burundaise de lutte contre l’utilisation des enfants soldats ;
  • Membre du Forum pour le Renforcement de la Société Civile, FORSC ;
  • Membre du Collectif d’association pour la promotion des jeunes, CPAJ ;
  • Membre du Collectif d’associations burundaises des droits de l’homme, CABDH ;
  • Membre de l’Alliance burundaise contre le SIDA, ABS ;
  • Membre de l’Association pour la Solidarité et l’Assistance socio-sanitaire, ASASSS-Burundi.

 

Au niveau international, FUP/GL est membre de :

  • Association for Women’s Rights in Development (AWID) ;
  • Human Rights Education Associates (HREA) ;
  • Réseau d’action international contre les armes légères (RAIAL–IANSA) ;
  • Coalition internationale de lutte contre les abus faits aux femmes et aux petites filles (WWSF, Genève) ;
  • Child Right Information Network (CRIN, Réseau d'information des droits de l'enfant) ;
  • Central Africa Treatment Access Group, CATAG.