Agence de Coopération et de Recherche pour le Développement

Version imprimableEnvoyer par email
ACORD
Adresse

 

Adresse postale :  B.P. 1019 KIGALI - RWANDA
  

Téléphone
+ 250 74 619
+ 250 73 614 (fax)
Responsables et personnel

 

Responsables     

  • Dave Waller : Directeur exécutif - Secrétariat à Londres
  • Chris Batchelor : Responsable des Programmes – Secrétariat à Londres
  • Mukarubuga Cécile : Responsable régionale chargée de recherche et de programme
  • Munyantwali François : Coordinateur national
  • Joseph Vumiliya : Responsable Administratif et financier

  
Nombre de membres   

  • 11 ONG internationales canadiennes et européennes

  
Nombre de membres du personnel 

  • Dave Waller : Directeur exécutif - Secrétariat à Londres
  • Chris Batchelor : Responsable des Programmes – Secrétariat à Londres
  • Mukarubuga Cécile : Responsable régionale chargée de recherche et de programme
  • Munyantwali François : Coordinateur national
  • Joseph Vumiliya : Responsable Administratif et financier
  • 11 ONG internationales canadiennes et européennes
  • au Rwanda, nous avons 37 agents salariés

 

Historique

 

ACORD a été crée en 1972 pour être un bras opérationnel de plusieurs ONG internationales et travailler dans les régions les plus marginalisées d’Afrique.

ACORD travaille au Rwanda depuis 1979.

 

Buts et domaines d'actions

 

ACORD voudrait contribuer à la réduction de la pauvreté et de la souffrance causée par les causes structurelles et le conflit en Afrique.

Il pourrait y arriver en aidant les plus démunies à faire valoir leurs droits fondamentaux, à préserver et rehausser leurs moyens d’existence et à faire face aux situations de troubles et de conflits.

 

Activités

 

Localisation des activités :   

  
ACORD RWANDA travaille dans quatre provinces : Umutara, Kigali rural, Kigali Ville et Gitarama   
 

Activités passées : 
  
ACORD travaille au Rwanda depuis 1979 et son intervention peut être divisée en trois phases qui se recoupent :

  • L’appui aux structures étatiques 1979 à 1985 : ACORD a appuyé des micro réalisations à la charge des structures de l’Etat au niveau des collectivités locales sous forme de travaux communautaires, environ 150 micro projets (infrastructures rurales) et 4 projets de grande envergure sont financés.
  • L’appui aux ONG locales 1985 – 1990 : ACORD initie des projets qui plus tard sont devenus des ONG locales ; ainsi donc ACORD a été à la base de la création du mouvement ONG locales au Rwanda.
  • L’appui aux structures communautaires de base 1987- 1994 : Appui à la réinstallation des rapatriés de l’Uganda.
  • Ce programme combinant au départ le regroupement de la population et l’emploi non agricole, s’est transformé en un programme de développement intégré. En 1993, ACORD a développé un programme d’appui aux déplacés de guerre dans trois camps dans la commune de Murambi (Byumba).
  • La réintégration socio-économique : Depuis 1994, les programmes de ACORD au Rwanda ont appuyé la relance des activités socio-économiques par la population rapatriée et retournée dans les régions du Mutara, de Ruhengeri et du Bugesera, avec un programme particulier d'appuis aux femmes chefs de ménages dans la ville de Kigali et à Runda.

  

Activités courantes : 
  
ACORD poursuit son intervention au Rwanda dans les domaines qui sont des défis pour la population rwandaise.

Il s'agit notamment de :

  • La construction de la paix (réconciliation et intégration des communautés, recherche et analyse préventive des conflits, éducation à la démocratie et aux droits)
  • La sécurité alimentaire (restauration de la fertilité des sols, introductions des innovations, transformation des produits, création des marchés, agri-élevage de rente, création des banques de vivres, protection de l'environnement)
  • La prévention du sida (responsabilisation des communautés)
  • L'habitat (viabilisation des villages, infrastructures communautaires et planification communale)
  • La gouvernance (appui institutionnel, éducation à la démocratie, lobbying, planification et développement, démocratie et participation)

 

Projets :   

  • Appui à la réintégration socio-économique des populations dans 2 districts
  • Appui aux femmes chefs de ménage
  • Recherche sur la situation des mines antipersonnelles
  • Recherches sur les enfants chefs de ménage, les sources écologiques