Ligue Internationale pour les Droits de l'Enfant

Version imprimableEnvoyer par email
LIDE
Adresse

Adresse postale : 110, Rue Bd 13 janvier, immeuble n° 109, BP 7719, Lomé - Togo

Téléphone
+ 228 22 40 54
+ 228 21 26 13 (fax)
Responsables et personnel

Responsables

M. KOLOR K. N’Timina : Coordinateur général, Directeur de société

M .GLOKPOR A. Rodger : Secrétaire Général, Sociologue-consultant

Nombre de membres : 18

Nombre de membres du personnel : 2 salariés, 3 bénévoles

Historique

La LIDE a été fondée le 12 juillet 1993 à Lomé (Togo).
A son origine, étaient les graves problèmes humanitaires qui ont émaillé les débuts du processus de démocratisation en Afrique.

En effet, au cours de ce processus, les réformateurs ont été confrontés aux résistances des pouvoirs en place provoquant des conflits.
Les populations massacrées ou contraintes de fuir leur territoire ont été reçues dans des conditions inhumaines exposant les enfants en particulier et leurs mères au bafouement de leurs droits.

Face à une telle situation dramatique, un petit groupe de personnes de bonne volonté ont décidé de mettre sur pied une association apolitique sous la loi de 1901 afin de bien organiser la défense sans frontière des Droits des enfants victimes de l’ignorance et de la bêtise humaine et de l’inégalité sociale.

Buts et domaines d'actions

La LIDE a principalement pour but d’œuvrer à mobiliser les énergies nécessaires à la protection et à la promotion de l’environnement de l’enfant et de sa mère, d’aider les enfants sur le plan médico-social et éducatif en contribuant à :

  • Améliorer leur cadre de vie
  • Faciliter leur intégration sociale
  • Assurer les moyens de leur encadrement
  • Défendre et promouvoir leurs droits
Activités

Localisation des activités : La LIDE est sans frontière ; elle se réserve le droit d’intervenir dans ou de se prononcer sur toute situation sociale, économique, écologique, culturelle, politique (…) pouvant affecter l’environnement de l’enfant et de sa mère dans le monde. L’Afrique est cependant sa zone de prédilection.

Activités passées :

  • Traitement de requêtes pour enfants en situation difficile (Togo, Ghana, Bénin) et placement des enfants auprès d’ONG (SOS Village d’Enfants, Terre des Hommes)
  • Diffusion et intégration des textes internationaux et nationaux relatifs aux droits de l’enfant
  • Diverses actions de lutte contre la maltraitance, le trafic et l’exploitation des enfants
  • Des appels urgents internationaux ont été reçus et traités en faveur des enfants victimes d’abus divers
  • Recherches et publications d’articles et de résultats d’études sur la situation des enfants
  • Organisation/participation aux conférences et séminaires

Activités courantes :

  • Campagne internationale en faveur des mineurs détenus : Ces dernières années, surtout en Afrique, ont été marquées par des guerres et des rebellions armées de tout genre avec ses cohortes d’enfants soldats et d’enfants prisonniers de guerre.

L’objectif de cette campagne consiste à :

  • Attirer l’attention de l’opinion internationale sur la situation des mineurs en détention
  • Exiger le respect des normes internationales appliquées aux mineurs emprisonnés

 Projets :

  • Campagne régionale et sous-régionale pour : une prorogation et une extension du moratoire de la CEDEAO relatif aux armes légères à l’ensemble du continent Africain
  • Une diffusion et une traduction dans les faits de la Position Commune des gouvernements Africains sur les armes légères (Déclaration de Bamako, 01 décembre 2000)
  • Conférence-débat prévue dans le cadre de la « Journée de l’Enfant africain » sur le thème : "Lutte contre la prolifération des armes légères et pour l’enfance heureuse en Afrique" (le 22 juin 2001 au siège du Fonds de la CEDEAO)
Publications

Etudes :

L’exploitation abusive des enfants en milieu de travail et en situation de formation professionnelle (les apprentis au Togo), mai 1997

Articles :

Prolifération des Armes Légères et Maltraitance des Enfants, Crocodile n° 527 du 28 mars 2001

Contribution de la Lide à la phase préparatoire de la Conférence des Nations Unies sur les Armes légères, Crocodile n° 537 du jeudi 07 juin 2001

Rapport entre circulation anarchique des armes et la souffrance des enfants en Afrique (à paraître dans Togo-Presse)