Cercle des Jeunes pour une Société de Paix

Version imprimableEnvoyer par email
CJSP
Adresse

Adresse postale : BP 20363, Lomé, TOGO

Siège social : Préfecture du Golfe, quartier Agoè Kitidjan, Lomé

Téléphone
+ 228 238 79 28
+ 228 950 56 93
+ 228 903 92 76
+ 228 251 50 80 (fax)
Responsables et personnel

Responsables :
KPELA AZOUMA Yaossim Koffi : Président
BOURAIMA-OURO Roukéiatou : Vice-présidente
AYETAN Kodjo Ognandou : Secrétaire Général
AGBARE M’fawa Kokou : Secrétaire Général adjoint
DONU Kokou Ogoudé : Trésorier
TCHAKA Assossina : Chargé à l’organisation et à l’information
YASSIM Awongo : Chargée des affaires féminines, sportives et culturelles

Nombre de membres : Plus de 600 personnes membres actifs et sympathisants.

Nombre de membres du personnel : Le personnel du CJSP est composé de 3 salariés et de 7 bénévoles.

Historique

Enregistré sous le N°1115 / MISD-SG-DAPSC-DSC du 25 mai 2004, le CJSP est une association togolaise à but non lucratif créée en 1992 et antérieurement connue sous la dénomination « Association de Jeunes pour le Développement et le Progrès (AJDP).

Buts et domaines d'actions

But : Le CJSP a pour but de faire triompher la paix partout où elle est menacée et faire de l’amour de la paix le fondement principal des préoccupations quotidiennes de tout Togolais. Entre autres objectifs, l’organisation entend : œuvrer pour la paix et la sécurité au Togo et dans le monde ; soutenir les idéaux du pardon et de la réconciliation des peuples ; contribuer à l’éducation à une culture de paix et au développement durable ; œuvrer pour le respect des droits humains et la construction d’un Etat de droit ; contribuer à l’éducation scolaire et à la formation professionnelle, etc.

Domaines d'action : Les domaines d’action du CJSP vont de la lutte contre les méfaits des armes légères aux actions en faveur du respect des Droits humains, de la sécurité, de la paix et du développement durable en passant par les actions sociales en faveur de la santé et du bien-être des populations, de même que la lutte contre la pauvreté.

Activités

Localisation des activités : Au Togo, les activités à mener en ce sens vont se localiser à la fois dans les villes et villages, mais plus dans les milieux ruraux pour ce qui est de la lutte contre la pauvreté.

Activités passées : • En matière d’activités, de nombreux projets ont été déjà réalisés tels que : des campagnes ou séances de sensibilisation des populations sur l’importance et la sauvegarde d’un climat de paix et de sécurité dans plusieurs localités du Togo (Bandjéli, Boadè, Cinkassé, Gléï, Kadjalla, Kara, Kpalimé, Lomé, Niamtougou, Notsè, Vogan…) ; des rencontres d’échanges et des sessions de formation (conférences, séminaires, ateliers, colloques, etc.) sur les valeurs éthiques, morales, humaines et sur la culture de la paix, la résolution des conflits, la défense des droits humains ; des activités de plaidoyers afin de sensibiliser les populations et les autorités à l’urgence de décisions et d’actions en faveur de la paix (Projet « Contrôlez les armes » avec les « Eperviers du Togo » à l’occasion de la CAN et du Mondial 2006, tournois de football civilo-miltaire en 2004, 2005 et 2008, des ateliers, des conférences de presse lors des semaines d’action mondiale organisées par IANSA chaque année sur le commerce des armes ; la supervision des élections en 2005, 2008 et 2010, avec notamment la coordination de près de 300 observateurs nationaux dans trois préfectures du Togo à l’occasion de la présidentielle de mars 2010, etc.

Activités courantes : Le CSJP a initié et réalisé le Projet d'Appui pour la Sécurité et le Développement au Togo (PASD-Togo, 2008-2010). Ce projet qui se poursuit a consisté en l’organisation de sessions de sensibilisation et de formation sur les méfaits de la prolifération anarchique et illicite des armes légères et de petit calibre, la sécurité et la paix, mais aussi en l’appui d’activités de microprojets de développement sources de prolifération des ALPC.
Dans le cadre de ce projet, un centre de formation professionnelle en haute couture a été créé en janvier 2009 pour aider les enfants (filles et garçons) en situation difficile (orphelins, sans soutien, victimes de conflits et de violences, etc.). Cinq jeunes y poursuivent leur de formation.

Par ailleurs, des œuvres sociales en vue de contribuer au développement des populations (activités champêtres, élevage, centre de formation, etc.) s’organisent selon les moyens de l’organisation.

Nous avons également une salle de documentation ouverte au public pour les recherches en matière de sécurité internationale, de droit international humanitaire, droit international public, etc.

Projets : Le CJSP est en phase de finalisation et de recherche de financement pour la réalisation prochaine de plusieurs projets : « Projet de réhabilitation/construction de centres de santé communautaires et de salles de classes en milieu rural », « Projet d’Atelier de formation des Organisations de la Société Civile en Observation Electorale, Consolidation du Projet d’appui pour la Sécurité et le Développement (PASD) », « Projet d’Education à une Culture de paix et de la non-violence au Togo », « Projet de réalisation de cinq forages dans les localités d’Agbatitoè, Gléï et de Datcha », « Projet de cultures vivrières, de manioc, de champignons et d’élevage. Ces projets seront réalisés en partenariat avec « Nouvelle Génération pour la République » (NGR), l’association Communication et Développement Intégral (CDI-Togo) et l’Association les Amis des Pauvres (AAP).

Affiliations et collaborations

Le CJSP travaille en partenariat et en collaboration avec la CNLPAL (Commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicites des armes légères et de petit calibre), l’UNREC (Centre Régional de l'ONU pour le Désarmement et la Paix en Afrique), IANSA, Oxfam GB, GRIP, Amnesty International, Le Monde selon les Femmes, RAIDH (Regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits Humains), RASALAO (Réseau d’Action sur les Armes Légères en Afrique de l’Ouest), Nouvelle Génération pour la République (NGR), Communication et Développement Intégral (CDI-TOGO) et les Amis des Pauvres (AAP).

Membre fondateur du Réseau d’Action sur les Armes Légères au Togo (RASALT), le CJSP collabore également avec le dit réseau depuis sa création.

Notre organisation reste disponible pour d’éventuelles collaborations avec les institutions, organisations nationales et internationales qui le désirent.