Actualités

Côte d’Ivoire : atelier de formation sur la gestion des stocks d’armes

Atelier Grand Bassam gestion stocks mars 14

Après la validation d’un Guide sur la gestion des stocks d’armes légères et de petit calibre (ALPC) et leurs munitions, lors de l’atelier qui s’est tenu à Abidjan le 3 mars dernier, plus d’une vingtaine d’armuriers et représentants des différents corps de l’Etat (police nationale, gendarmerie, Forces républicaines – FRCI –, douanes, et Direction des Eaux et Forêts) ont participé à l’atelier de formation de Grand Bassam, du 4 au 8 mars 2014.

RDC : Début d’une campagne de désarmement civil volontaire en Ituri

En présence du ministre de l'Intérieur, les autorités congolaises ont procédé, ce 11 mars, au lancement officiel des opérations de désarmement civil et volontaire (DCV) dans le district de l'Ituri, en Province orientale.

Mali : Validation du Plan d’action national de contrôle des ALPC

La Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (CNLPAL) du Mali a organisé, du 12 au 14 février 2014, un atelier de validation du Plan d’action national  2014-2018 de lutte contre la prolifération et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre (ALPC). Cette lutte est une exigence en conformité avec la Convention de la CEDEAO sur les ALPC et le Programme d’action des Nations unies visant à prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des ALPC sous tous ses aspects.

Le MI-RPD en mission en Afrique de l’Est

Dans le cadre de la réalisation d’une étude sur l’impact des organisations étatiques et non étatiques œuvrant dans le domaine de la réduction de la violence armée dans la Région des Grands Lacs et les pays limitrophes, le Directeur exécutif du MI-RPD, Jean Claude Sinzinkayo, a effectué une mission de travail du 15 au 25 février 2014 au Kenya, en Tanzanie, au Rwanda et en Ouganda.

Le désarmement : un guide de référence

Le Bureau des affaires de désarmement des Nations unies (UNODA) vient de publier la troisième édition de ce guide sur le désarmement. Très complet, il couvre l’ensemble de la problématique. Le guide se penche en premier lieu sur l’impérieuse nécessité du désarmement et sur l’importance des dépenses militaires. Ensuite, il passe en revue les différents types d’armes et les textes visant à les réglementer. Il s’intéresse également au sort des enfants en temps de conflit armé et au rôle des femmes dans les questions de paix et sécurité.

La situation au Burundi inquiète la LDGL

Dans une  déclaration datée du 19 février, la Ligue des droits de la personne dans la région des Grands Lacs (LDGL) s’inquiète des conséquences de la crise politique qui secoue le Burundi, telles que les arrestations arbitraires de leaders de partis d’opposition ou la répression brutale d’une manifestation le 16 février dernier.

Ghana : le marquage des armes de l’armée a débuté

La Commission nationale ghanéenne sur les armes légères et de petit calibre (ALPC) a débuté, le 19 février, une campagne de marquage de toutes les armes détenues par les forces de sécurité. Il s’agit donc d’attribuer un numéro d’identification unique à chaque arme et de l’introduire dans une base de données, dans le but de permettre le traçage en cas de diversion. La campagne de marquage a débuté avec les armes détenues par l’armée dans la région d’Accra, mais devrait s’étendre à tout le pays et aux autres agences de sécurité ghanéennes (police, prisons, etc.). 

Nord-Kivu : Les droits humains toujours violés malgré l’éviction du M23

Un rapport de la LISVDHE, membre du RAFAL basé à Rubare (territoire de Rutshuru, Nord Kivu), fait le point sur la sécurité et les violations des droits humains dans cette partie de la RDC récemment libérée de l’occupation du M23.

Explosion de munitions à Mbuji-Mayi : 21 morts

Vingt et une personnes ont perdu la vie, le 24 janvier, lors de l’explosion de la poudrière d’un camp des Forces armées de RDC à Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï oriental. Apparemment causée par la foudre ayant frappé un toit de tôles, l’explosion d’obus et de diverses munitions a également infligé des blessures, parfois graves, à une cinquantaine de personnes et détruit des dizaines de maisons.

RDC : Insécurité à Uvira, la MiJaS intimidée

La cité d’Uvira a connu, en à peine 24 heures, pas moins de trois morts violentes. 

Le jeudi 16 janvier, un agent des forces de sécurité abattait deux civils à l’arme légère. Puis, le lendemain, un sujet burundais était tué par l’explosion d’une grenade, qu’il aurait lui-même déclenchée, explosion qui blessait deux autres personnes. 

RDC: le Rwanda a soutenu le M23 jusqu'au bout

Selon le dernier rapport du Groupe d’experts de l’ONU sur la République démocratique du Congo, les rebelles du M23, vaincus en novembre dernier, ont bénéficié jusque fin octobre d'un soutien appuyé et constant en provenance du territoire rwandais. Ainsi, en août 2013, des soldats rwandais "ont traversé la frontière" pendant de courtes périodes, écrivent les experts. "Des chars rwandais ont (aussi) tiré en RDC pour appuyer le M23", en octobre dernier, selon leur rapport.

Prix de l'impact de la Fondation Stars

Il reste trois semaines pour soumettre sa candidature au Prix de l'Impact 2014 de la Fondation STARS. Quatre prix seront accordés à des organisations africaines, chacun d'un montant de 100 000 USD.
Pour être éligibles, les organisations candidates doivent travailler au profit d'enfants défavorisés dans les domaines de la santé, de la protection, de l'éducation ou dans celui de l'"eau-hygiène-sanitaire".
Visitez soigneusement le site web www.starsfoundation.org.uk (en anglais uniquement) avant de décider de postuler.

La Lettre du RAFAL n° 52 du 13 décembre 2013

Bulletin d'information du Réseau Africain Francophone sur les Armes Légères

Activités du MI-RPD (Burundi)

Après avoir organisé, le 19 novembre, une conférence-débat sur l'implication de la femme dans la réforme du secteur de sécurité, en présence de nombreux représentants officiels, burundais et étrangers, le MI-RPD a participé activement aux seize jours d'activisme contre les violences faites aux

La loi sur les ALPC enfin adoptée en RDC !

Après l’Assemblée nationale, le Sénat congolais a adopté, le 3 décembre, une loi portant sur la prévention, le contrôle et la réduction des armes légères et de petit calibre (ALPC) en République démocratique du Congo. Cette loi fixe les conditions de port et d’utilisation des armes, que ce soient celles détenues par des civils ou par les forces de sécurité.

Pages

Subscribe to Actualités