Actualités

La fin du calvaire pour Firmin Yangambi ?

Le nouveau président de RDC, Félix Tshisekedi, a annoncé, ce 13 mars, la grâce de centaines de prisonniers politiques, dont Firmin Yangambi, directeur de la Fondation Paix sur Terre, un des membres de la première heure du RAFAL, basé à Kisangani. 

Plaidoyer en faveur de la ratification de la Convention de Kinshasa et du TCA

À Kinshasa, CRISPAL-Afrique a entamé une nouvelle campagne de plaidoyer et de sensibilisation dans le but de faire inscrire l'examen et l'adoption de la proposition de loi autorisant la ratification du Traité sur le commerce des armes (TCA) dans le calendrier de la première session ordinaire du nouveau Parlement qui a commencé en mars 2019.

« Amour Sans Armes » au Burundi

Pour alerter les femmes sur les risques d'une arme à feu à la maison, les Femmes unies pour la paix dans la région des Grands lacs (FUP-GL) viennent de lancer, en collaboration avec le réseau international IANSA Femmes, une campagne de sensibilisation intitulée « Pas de place pour les armes dans l’amour ». Très symboliquement, la campagne a démarré le 14 février, jour de la St-Valentin, et doit s’achever le 8 mars, date de la Journée internationale des femmes.

CRISPAL-Afrique au Forum sur le désarmement humanitaire à New-York

CRISPAL-Afrique, représenté par son directeur des Opérations Tony KIUMBE MUNSE, a participé au Forum sur le Désarmement humanitaire du 12 au 15 octobre 2018 à New-York. Ce forum a traité essentiellement de questions comme :

- définition et marquage du Désarmement humanitaire,

- Impact des conflits sur l'environnement et mesures prises pour y faire face, 

- pressions financières pour mettre fin à la production d'armes, 

CRISPAL-Afrique à Tokyo

CRISPAL-Afrique, membre du RAFAL basé à Goma (Nord-Kivu, RDC), a participé à la quatrième conférence des Etats parties au Traité mondial sur le Commerce des Armes (CSP'4) du 20 au 24 aout 2018 à Tokyo (Japon). 

CRISPAL-Afrique a été représentée par Jean Paul MATUK MUNAN, son directeur exécutif), Tony KIUMBE MUNSE, directeur des opérations, et Delphin KABILA TSHIKALA, chargé de plaidoyer.

CRISPAL-Afrique exige la ratification du TCA par la RDC

Au Nord-Kivu, province orientale de la République démocratique du Congo (RDC), le ministre provincial en charge de l’Administration du territoire, sécurité et décentralisation, Dr Valérien Mbalutwirandi Kinywa, a reçu le 23 juillet une délégation de l’association Cri de secours contre la prolifération des armes légères en Afrique (Crispal-Afrique), membre du RAFAL et porteuse d’un mémorandum en faveur de la ratification, par la RDC, du Traité mondial sur le commerce des armes (TCA).

Insécurité, terrorisme et trafic d’armes au Niger

L'institut Small Arms Survey, sous la plume de Savannah de Tessières, a publié en début d’année un nouveau rapport consacré au Niger et intitulé At the crossroads of Sahelian conflitcts: Insecurity, Terrorism and Arms Trafficking in Niger ("Au carrefour des conflits sahéliens : insécurité, terrorisme et trafic d’armes au Niger").

Focus sur les armes artisanales en Afrique de l’Ouest

Fusils chez un producteur à Ferkessédougou en Côte d'Ivoire (© GRIP 2014).

Selon l’Observatoire régional pour l’Afrique de l’Ouest du programme ENACT, au moins onze pays de la sous-région connaissent une activité de production artisanale d’armes à feu. Bien qu’ayant peu attiré l’attention des chercheurs, cette activité a, dans certains pays, un important impact sur la criminalité. Ainsi, même si les armes artisanales sont en général utilisées par des chasseurs, plus de la moitié des vols au Ghana, au Bénin, dans le sud-est du Nigeria et dans les zones urbaines du Mali sont commis à l’aide de ce type d’armes.

Un nouveau rapport ISACS sur la nécessité d’une intégration du genre dans la problématique ALPC

Les Nations unies viennent de publier, en anglais uniquement, un nouveau rapport ISACS (Norme internationale de contrôle des armes légères, International Small Arms Control Standard), intitulé « Women, men and the gendered nature of small arms and light weapons ».

Une taxe de la paix au Gabon ?

Fin septembre, une violente bagarre a opposé des parachutistes belges et des militaires français dans un des bars les plus huppés de Libreville. Bilan : trois civils blessés et un établissement mis à sac, avec des dégâts se chiffrant en millions de francs CFA. Trois enquêtes ont été ouvertes à propos de l’incident, au Gabon, en France, et en Belgique.

Côte d’Ivoire : Cérémonie de remise du guide de procédures de gestion des stocks d’armes et munitions

La Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) en partenariat avec le Japon à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a organisé une cérémonie de remise officielle du Guide de procédures de Gestion des stocks d’armes légères et de petit calibre (ALPC) et de leurs munitions aux Forces de Côte d’Ivoire, le 25 septembre 2017 au siège de l’Institution.

Kinshasa : Firmin Yangambi refuse de s’évader

Une évasion spectaculaire a eu lieu le 17 mai à la prison de Makala, la principale prison de la République démocratique du Congo. Selon certaines sources, plus de la moitié des 8.000 détenus auraient pris la fuite, après une attaque de supposés partisans du mouvement politico-religieux Bundu dia Kongo.

Un hommes d’affaires néerlandais reconnu complice de crimes de guerre

La Justice des Pays-Bas a rendu un verdict historique ce 21 avril. En condamnant à 19 ans de prison l’homme d’affaires néerlandais Guus Kouwenhoven, la Cour d’appel de ce pays a en effet reconnu que l’exploitation de ressources naturelles et les livraisons d’armes en période de conflit pouvaient être considérées comme une complicité de crimes de guerre.

Des dépenses militaires globalement en hausse, mais en baisse en Afrique

Selon le SIPRI, l’Institut international de Stockholm de recherche sur la paix, les dépenses militaires mondiales ont augmenté de 0,4 % en 2016 par rapport à l’année précédente, atteignant la somme de 1.686 milliards de U.S. dollars, soit 2,2 % du PIB de la planète. Par pays, les Etats-Unis demeurent largement en tête, ayant consacré 611 milliards à leurs armées en 2016, suivis de la Chine (215 milliards), de la Russie (69,2 milliards) et de l’Arabie saoudite (63,7 milliards).

Une étude sur les trafics d’armes au Niger

Carte des trafics d'armes vers et du Niger

Dans le contexte des Objectifs de développement durable, en particulier l’Objectif 16, dont une des « cibles » est la réduction du trafic d’armes, l’institut Small Arms Survey vient de publier un rapport consacré à la mesure des flux d’armes illicites au Niger.

RDC : Etude sur la sécurité des stocks d'armes et munitions

Le Centre international de Bonn pour la conversion (BICC) vient de publier un rapport sur la sécurité des stocks d’armes et de munitions dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo.

Pages

Subscribe to Actualités